NOS PARTENAIRES

Bois

PRÉAMBULE

La norme française NFP 74-201-1 et 2 et NFP 74-202 (10/1994) a prévu au sein des documents nommés DTU 42-1 et 59-1 de définir les conditions d'exécution des travaux de peinture, à l'extérieur et à l'intérieur des bâtiments, constructions neuves ou existantes. Cette norme est et reste la seule référence en la matière.

PRÉPARATION DU CHANTIER

HUMIDITÉ

L'humidité des bois massifs et des panneaux est définie dans les normes NF P 23-201 (référence DTU 36.1) et NF P 21-204 (référence DTU 31.2). En intérieur elle tient compte d'une mise en œuvre des ouvrages dans des conditions appropriées : température des locaux > 8 °C, humidité relative de l'air < 65%.

Cette humidité ne doit pas dépasser :

- 18% pour les bois massifs exposés aux intempéries.

- 12% +/- 2% pour les panneaux extérieurs support d'un revêtement adhérent [NF P 21-204 (référence DTU 36.1)].

- 12% +/- 3% pour les bois massifs type lambris [NF P 23-201 (référence DTU 36.1)]

- 10% à 12% pour les bois ou panneaux utilisés en intérieur.

- 10% pour les locaux chauffés, de façon continue, chauffage central à eau chaude ou air pulsé.

Cette humidité doit être déterminée conformément à la norme NF B 51-5004. Sur site, un humidimètre électrique permet d'apprécier cette valeur pour accepter le support. En règle générale, pour l'intérieur, les conditions d'ambiance du local à respecter pour la pose sont les suivantes :

- température > 8 °C

- humidité relative de l'air < 65%

PLANÉITÉ DES SURFACES

La surface des ouvrages de menuiserie doit être conforme aux prescriptions de la norme NF P 23-201 (référence DTU 36.1). La surface des éléments en bois massifs doit être au moins rabotée correctement, les zones de "fibres relevées" seront poncées. Dans le cas de lasure, on admet les bois bruts de sciage massifs, à condition que l'état de surface soit propre pour l'application. Les panneaux contreplaqués, lattés, de particules et de fibres doivent être poncés au grain fin (100 ou 120).

Si l'ouvrage a été exposé à une reprise d'humidité après sortie d'usine ou d'atelier et avant peinture, un ponçage peut être nécessaire après séchage. L'état de surface des subjectiles bois et dérivés est conforme aux normes les concernant et est matérialisé par les états de surface destinés à visualiser la qualité limite inférieure de la préparation de surface.